59ème Congrès des Compagnons Charpentiers

Hans & Joseph y étaient

Cette année, à défaut de bosser un peu, les ponts du mois de mai auront au moins permis à Hans & Joseph de traverser l’estuaire de la Gironde pour rencontrer quelques clients, et pas n’importe lesquels !

Peut-être que l’information vous aura échappée, mais le week-end dernier, à Bordeaux, avait lieu le cinquante-neuvième Congrès des Compagnons Charpentiers. Les organisateurs de ce moment marquant dans la vie d’un Charpentier nous avaient sollicité pour une participation. Voici le récit de cette expérience

Pourquoi participer à ce Congrès

Aider les Compagnons dans leurs différentes manifestations, fait partie de la philosophie de Hans & Joseph, mais au-delà d’une participation financière, l’équipe Largeot & Coltin y a surtout vu une occasion en or de venir à la rencontre de 600 de nos clients les plus actifs.

Alors racontez-nous !

arrivée sur Bordeaux

Notre week-end en immersion dans votre vie d’aspirant Compagnons s’est fait sur les chapeaux de roues. Après notre départ jeudi matin, à 10h, heure Angevine (10h30 GMT UTC+2) nous avons voyagé en direction du sud, la météo très agréable ce jour-là nous aura permis de profiter d’un paysage magnifique… Enfin derrière les barrières de sécurité de l’autoroute.

Après 3h30 de route et une pause sandwich, nous arrivons dans la ville de Mérignac. Il nous reste plus qu’à trouver le Pin Galant, complexe dans lequel a lieu le cinquante-neuvième Congrès des Compagnons Charpentiers.

Comment Trouver un Congrès de Compagnons ?

Rien de plus simple ! Il nous suffit simplement de longer les différentes voitures, coffres ouverts, aux abords desquelles nous pouvons voir des jeunes Compagnons plus ou moins habillés, se changer pour arborer leur plus belle tenue. parce que ça ne rigole pas, la tenue correcte est exigée.

Le stand largeot et Coltin

L’installation de notre stand n’est pas été trop longue, il ne le faut pas, puisque nous prenons place dans la même salle qu’une conférence qui débute à 16h.

Premières visites

Dès 19h, les premiers Compagnons viennent à notre rencontre, c’est l’occasion d’engager la discussion avec toute l’équipe présente sur place, de toucher quelques outils et d’essayer les shorts, largeots, coltins et autres vareuses qui composent le stand. Avant les réunions du soir de nos Compagnons, l’équipe Largeot & Coltin décide de rentrer se coucher pour être en forme le lendemain.

stand plein

Dès notre arrivée sur les lieux le vendredi matin, nous nous rendons compte que notre présence est légitime, à entendre les quelques réflexions des Anciens “Où sont tes couleurs Coterie” ou “Hé dis donc vous êtes en retard là ! Vous allez passer à la cagnotte !“ nous comprenons que nous nous sommes si bien fondus dans votre monde que nous en sommes jusqu’à être considérés comme l’un des vôtres. Néanmoins, notre place est bel et bien sur notre stand à vous parler de ces produits que nous aimons tant.

Après une journée entière sur notre stand, nous devons avouer que la petite pause bien méritée dans les transats Largeot & Coltin est fort bénéfique… Tout comme la bière qui l’accompagne. Nous avons bien besoin de recharger les batteries avant de poursuivre la soirée. L’équipe organisatrice nous a gentiment convié au repas convivial, une idée qui nous séduit. Nous pouvons discuter avec quelques Compagnons, nous comprenons mieux votre parcours, nous rigolons bien et sommes stupéfait de la maturité dont font preuve les Aspirants Compagnons.

soirée dansante

Après cette chouette soirée animée par un groupe de quatre musiciens forts brillants, nous avons rejoint notre Air B & B au centre de Bordeaux… Beaucoup moins chouette et avec des voisins forts bruyants… Nous n’avons pas tous le même talent… Quoi qu’il en soit, nous pouvons nous remémorer les moments marquants de ce congrès, puisqu’il s’arrête là pour nous.

Et Bordeaux alors c’est comment ?

Pour motiver nos troupes, Hans & Joseph ont eu l’idée de proposer une découverte de Bordeaux sur la journée de samedi. Excellente idée ! Hormis peut-être le choix du jour, puisque dans ce séjour particulièrement ensoleillé, la seule journée de pluie est celle de samedi. Quand je pense que Bordeaux est l’une des plus grandes régions viticoles de France, y voir autant d’eau me laisse perplexe…

Après cette folle journée et une soirée – malgré une météo plus clémente – bien arrosée, nous retournons dans notre appartement dont les murs en papier mâchés ne sont pas partis en lambeaux sous la pluie, une chance !

Dimanche matin 11h, départ pour retourner dans notre chère région angevine, sous un soleil magnifique… La vie a vraisemblablement le sens de la contradiction, à moins que cela ne soit un certain sens de l’humour. Bref voyant le soleil, nous avons choisi de faire une partie du voyage en longeant les coteaux Bordelais et en avons profité pour découvrir la charmante ville de Bourg.

C’est avec des souvenirs pleins la tête que nous sommes rentrés, déjà pressés de vous rencontrer aux détours d’autres événements comme celui-ci.