Comment bien se protéger contre le froid

Il ne vous aura pas échappé que le froid était bel et bien au rendez-vous cet hiver, pluie, vent, neige, pas facile de savoir sur quoi on va tomber lorsqu’on sort du lit le matin… quand ce n’est pas sur les trois en même temps… de chien.

Bref, la vraie question qu’il faut se poser, c’est comment bien se protéger du froid en hiver, Hans & Joseph, vous donnent leurs conseils.

Tout d’abord, soyons sérieux, il n’y a pas de vêtement miracle qui pourra vous protéger à la fois du vent, de la pluie et du froid. C’est une association de textiles reconnus pour leurs vertues spécifiques qui fera de votre tenue la meilleure pour combattre l’hiver. Nous parlons bien là de la technique multicouche.

Cette technique appelée également pelure d’oignon vous offre un bien-être extrême et ce tout au long de la journée, puisque vous pourrez à votre guise retirer les couches supérieures en fonction de la température ambiante.

Les bons conseils de Hans & Joseph

Comment bien se protéger contre le froid

Pour vous transmettre nos meilleurs conseils, nous allons commencer par les vêtements les plus proches du corps, pour terminer par l’ultime couche de vêtements que vous pourrez adopter.

1ère couche, le vêtement respirant en polyester

Objectif : Absorber l’humidité de la transpiration et l’évacuer

Ce type de vêtement en polypropylène (ou polyester) a deux fonctions essentielles, la première, absorber l’humidité de votre transpiration, la seconde, l’évacuer immédiatement vers la couche supérieure. Choisissez-le proche voir très proche du corps, il doit être au contact de votre peau afin d’éviter toute goutte de transpiration. Ainsi le vêtement qui touche votre peau reste sec et vous n’avez pas froid.

Soyez très vigilant lorsque vous choisissez la matière de votre maillot de corps, si celui-ci garde l’humidité, vous pourrez mettre toutes les couches, plus chaudes les unes que les autres par-dessus, vous aurez quand même froid.

Les matières textiles reconnues pour leurs propriétés absorbantes sont le polyester (ou polypropylène, la flanelle ou laine douce.

2nd couche, le vêtement chaud et isolant

Objectif : Poursuivre l’évacuation de l’humidité et vous tenir chaud

Comme pour la première couche de vêtement que vous porterez, la seconde doit évacuer l’humidité vers l’extérieur. Mais sa mission principale, est de vous tenir chaud. Pour cela rien de tel qu’une polaire et vous pouvez faire confiance à nos usines partenaires, leurs polaires sont savamment conçues avec des matières à la fois isolantes et respirantes (laine polaire, coton-polyester). La bonne pratique d’Hans et Joseph, préférer deux secondes couches légères à une seule plus lourde, ainsi dès les premiers coups de chaud il vous suffit de retirer l’une d’entre elle sans pour autant prendre froid.

3ème couche, le vêtement coupe-vent imperméable

Objectif : Empêcher le vent et l’eau de pénétrer

Cette couche est essentielle, c’est le premier rempart contre les éléments naturels, elle vous permet de ne pas ressentir le vent, l’eau et la neige. Par conséquent, les matières qui la composent, doivent être imperméables. Mais cela serait beaucoup trop simple, pour rester le plus longtemps possible au sec, votre troisième couche doit impérativement poursuivre le travail réalisé par la première et la seconde couche, à savoir, évacuer l’humidité de votre transpiration. Un double jeu d’enfant pour les matières comme le Gore-Tex, le Thinsulate ou le Windstopper. Pour tous ceux qui sont confrontés au vent, Hans & Joseph vous conseillent l’utilisation de combinaisons, celles-ci sont moins vulnérables aux courants d’air.

Enfin, les extrémités

Objectif : Protéger vos pieds, vos mains et votre tête

Commençons par les pieds, qu’importe la température extérieure, s’ils travaillent, ils transpirent. Comme pour votre corps, vous devrez mettre au contact de votre peau une matière qui a la capacité à la fois d’absorber l’humidité et de l’évacuer aussitôt. Choisissez bien vos chaussettes, elles doivent-être chaudes et respirantes. Pour cela, la maille tricotée ou le Collmax sont recommandés. L’astuce de Hans et Joseph, optez pour une paire de chaussettes fines en polyester au contact de votre pied, puis recouvrez là d’une paire de chaussettes chaudes en Laine.

Pour les mains, pas question de multiplier les couches, vous aurez déjà assez de mal comme à être précis avec une seule paire de gants ;-). Il faudra trouver une autre solution.

Heureusement les marques avec lesquelles nous travaillons ont pensé à tout. Une matière très efficace pour tenir chaud tout en conservant une imperméabilité exemplaire est le Thinsulate. Hans et Joseph invitent les hommes de précision à s’orienter vers les mitaines, certes le bout des doigts n’est pas protégé, mais votre dextérité reste presque intacte.

Ne prenez pas la grosse tête en multipliant les couches ! À la différence des mains ou des pieds, le froid ne réduit pas la circulation sanguine au niveau de la tête. Sans doute parce que vous avez toujours le cerveau en ébullition ;-). Cela n’empêche pas de ressentir le froid, puisqu’il est admis que 30 à 40 % de notre chaleur corporelle est perdue au niveau de la tête. Donc ne vous privez surtout pas d’un bandeau, d’un bonnet ou d’une cagoule, idéale pour protéger votre visage d’engelures.

Pour conclure

Objectif : Protéger vos pieds, vos mains et votre tête

Pour des artisans comme vous l’êtes, le principe de couche ne devrait pas être si difficile à assimiler, puisque dans une maison les mêmes principes sont appliqués. À l’extérieur, au contact du vent, de la pluie et du froid, on retrouve le revêtement, tuiles, ardoises ou briques, ce sont les vestes de votre maison, ensuite vous ajoutez la laine minérale, c’est la polaire de votre maison, enfin pour ne pas étouffer à l’intérieur de votre maison, vous posez un pare-vapeur, c’est le sous-vêtement de votre maison.