Je suis Zélia et j'ai 14 ans

Je suis Zélia et j’ai 14 ans

Je suis en classe de 3ème au collège Les Fontaines, à Thouarcé (49) et comme tout collégien de mon âge, j’ai réalisé un stage d’une semaine, dans une entreprise locale. Comme bien d’autres avant moi, savoir à quelle porte sonner n’est pas chose aisée. J’ai donc tout naturellement suivi le grand frère de ma famille, pour venir passer quelques jours chez Largeot et Coltin.

Lors de mon stage, Romain et Jean m’ont donné l’objectif d’écrire un article sur mes observations de la semaine, pour le blog de l’entreprise. Si vous lisez c’est quelques lignes, c’est que j’ai atteint mon objectif 😉

Comment est né Largeot & Coltin ?

Jean, lors de ses études en menuiserie, rencontre des difficultés à trouver des vêtements de travail traditionnels. En 2012, il prend la décision d’arrêter sa formation pour créer la société Largeot et Coltin. Cette entreprise est distributrice de vêtements de travail traditionnels et d’outillage à main haut de gamme, via internet.

Le largeot et le coltin sont deux produits phares, qui font partie de la tenue traditionnelle, très appréciée par les Compagnons du Devoir. Le premier est un pantalon, taille haute ou basse, en velours ou en moleskine. Le second est une veste de travail, elle aussi en velours ou en moleskine. Ces vêtements, surtout utilisés au XIXème siècle, attirent une majorité d’hommes, dont l’âge moyen est de 36 ans, sensibles à la tradition et à la qualité française et européenne. De 2012 à 2016, plus de 8 000 clients ont acheté des produits vendus par Largeot & Coltin.

Qui se cache derrière Largeot & Coltin ?

Tristan

Tristan, le Chef de Produit

Il s’occupe des commandes clients, de la gestion des stocks, de la gamme de produits, de l’approvisionnement en marchandises et de créer ou de vendre des produits de différentes marques. Tristan est titulaire d’un Bac STG (Sciences et Techniques de Gestion) option comptabilité et finance d’entreprise, d’un BTS métiers de la mode et du vêtement et d’un master manager de l’offre produits textiles mode et cuir.

Selon lui, le métier de chef de produit permet de suivre un produit du dessin à la vente. Il a trouvé l’entreprise en faisant des recherches pour trouver une alternance pour son master, après avoir interviewé un tailleur de pierre, qui lui a parlé de Largeot et Coltin. Il y travaille depuis novembre 2016. Ce que Tristan fait le plus est de développer la gamme de produit.

Largeot & Coltin en 3 mots, pour Tristan c’est : « amical, agréable et ambitieux »

Grégorie

Grégorie, l’Assistante de Gestion

Elle a pour mission principale de s’occuper du SAV (Service Après Vente), de la comptabilité et des relances de devis ou de factures impayées. Grégorie a un parcours atypique ; elle a une Licence d’espagnol, un master de Professeur des Écoles (oui oui, elle a même enseigné) ainsi qu’un BTS assistante de gestion.

Les raisons pour lesquelles elle a choisi ce métier sont l’informatique, le secrétariat, la relation avec les clients et le côté administratif de ce métier. Elle a trouvé Largeot et Coltin par hasard, en déposant des candidatures spontanées dans différentes entreprises. Elle exerce chez Largeot et Coltin depuis septembre 2017. Ce que Grégorie fait le plus est la gestion de la clientèle.

Largeot & Coltin en 3 mots, pour Grégorie c’est : “dynamique, ambitieux et bienveillance”

Romain

Romain, le Responsable Marketing

Il se charge de la relation entre le client et l’entreprise. Romain a fait des études de Conduite et Services en Transport Routier, puis une école de graphisme et enfin un diplôme Bac +5 en marketing stratégique. La partie stratégique de ce métier est la raison pour laquelle il travaille chez Largeot & Coltin aujourd’hui.

Jean et Romain étaient dans la même association et c’est après une discussion que Jean lui a proposé de rejoindre Largeot et Coltin en avril 2016. Le quotidien de Romain, c’est de faire les newsletters que vous recevez tous les mois, de la photo et du graphisme.

Largeot & Coltin en 3 mots, pour Romain c’est : “passion, plaisir et équipe”

Jean

Jean, le fondateur de l’entreprise

Il s’occupe de la gestion du SAV, des commandes fournisseurs, du contenu du site, en collaboration avec Romain, il se charge de la gestion de l’entreprise, c’est-à-dire des équipes et de la stratégie. Durant 5 ans, Jean a suivi une formation de menuisier chez les Compagnons du Devoir. Il a pu travailler à Angers, Lille, Briançon et aussi en Angleterre.

Il a choisi le métier de menuisier car il aime le bois, et celui d’e-commerçant pour travailler pour lui, parce que c’est plus facile que la menuiserie et pour le challenge. Ce qu’il fait le plus, c’est “courir et brasser de l’air”.

Largeot & Coltin en 3 mots, pour Jean c’est : “bonheur, épanouissement et opportunité”

Une Semaine aux côtés de Hans & Joseph

J’ai passé 5 jours chez Largeot et Coltin, durant un stage découverte de 3ème. J’ai pu me familiariser avec trois métiers. Celui de Chef de Produit avec Tristan, celui d’Assistant de Gestion avec Grégorie et celui de Responsable Marketing avec Romain.

Jour 1 – Tristan

Le matin, il a fait le réassort des produits que les fournisseurs ont envoyés, ainsi que la gestion des stocks. Ensuite, nous avons préparé les commandes des clients. Il a commandé des produits aux fournisseurs. J’ai également pu assisté à la réunion hebdomadaire de Largeot et Coltin.

Machine à broder

Jour 2 – Grégorie et Jean

La matinée de la deuxième journée, je l’ai passée avec Grégorie. Elle a fait le suivi du service après vente et a traité les colis que les clients ont renvoyés (et oui ça arrive parfois).

Ensuite, pour préparer les commandes, elle a imprimé les factures et les bons Colissimo (la Poste) pour que les colis soient livrés aux clients.

Visuel Broderie

En début d’après-midi, j’ai accompagné Jean, il se rendait chez un prestataire pour y déposer des vêtements à broder pour quelques clients. Ces broderies sont faites à la machine. C’est une sacrée organisation pour que tout fonctionne correctement.

Il faut tout d’abord créer un programme, c’est à dire, expliquer au fil le parcours qu’il devra faire sur le vêtement pour dessiner le visuel choisi
Ensuite il faut choisir la bonne couleur de fil et positionner la bobine dans l’emplacement prévu à cet effet.
Puis il faut bloquer les vêtements, après avoir fait attention à l’épaisseur de leur tissu.
Enfin, mettre en marche la machine à broder.
Une fois la machine lancée, il faut calculer le temps qu’elle met à réaliser un visuel, car il ne faut pas tarder pour mettre de nouveau un vêtement et produire de nouvelles pièces.

Jour 3 – Romain et Grégorie

C’est avec Romain que j’ai passé la matinée du troisième jour. Il a d’abord regardé les mails de l’entreprise. Ensuite, il s’est occupé du site internet. Il a fait en sorte que le guide des tailles soit aussi pratique sur un smartphone que sur l’ordinateur. Il a de nouveau regardé ses mails (oui il y en a toujours des nouveaux qui arrivent) et a répondu à plusieurs d’entre eux. Suite à une demande de devis, il a appelé l’auteur de celle-ci afin d’y répondre au mieux.

L’après-midi, j’étais avec Grégorie. Elle a enregistré les factures des fournisseurs dans un tableau, a appelé des personnes qui avaient demandé des devis afin de savoir s’ils les avaient bien reçu et s’ils avaient besoin de renseignements complémentaires, a traité les retours et a préparé la réunion inter entreprise (Oui parce que Largeot & Coltin ne travaille pas seul, autour de l’équipe, 3 entreprises ont pris place, Kraft Workwear, Céranov Technologies et AmarSecur).

Jour 4 – Romain et Tristan

Jeudi matin, le quatrième jour, Romain et Tristan ont fait un shooting-photo, pour présenter “la sélection du mois”. C’est Tristan qui joue le rôle du mannequin et même si le vent glacial était de la partie, cela n’a pas l’air de trop lui déplaire ;-).
Ces photographies sont prises dès que le temps le permet, dans la nature. Il faut dire que l’entreprise est située au cœur des vignes dans les coteaux du Layon, le paysage y est magnifique.

Le reste du temps, je l’ai consacré à écrire l’article de blog que vous avez lu 😉 Zélia Pavin

Shooting photos
Visuel shooting photos